5 conseils pour bien se préparer

Publié le par Analas

Çà y est, c'est décidé, vous allez vous présenter à un concours. Les motivations qui vous amènent à faire ce choix vous sont propres, et nous avons tous d'excellentes raisons de croire que nous avons tous les atouts pour réussir. C'est vrai à condition toutefois de bien se préparer.

 

Il ne suffit pas d'être bon à un concours, il faut être le meilleur parmi les milliers de candidats en compétition. Aussi, le défi ne relève plus d'une sanction de fin d'étude. Alors comment réussir ? il n'y a aucune recette miracle, si ce n'est l'entraînement aux épreuves et l'acquisition de connaissances manquantes ou obsolètes.

 

Avant de vous lancer corps et âmes dans votre préparation, voici quelques petits conseils utiles :

1 - bien comprendre le métier vers lequel nous conduit le concours : aussi stupide que cela ne paraisse, le concours s'appuie sur un métier spécifique. Ainsi, on attend pas d'un agent territorial la même chose d'un attaché territorial. Si c'était le cas, il n'y aurait aucune raison de faire des catégories différentes.

 

2 - bien lire le programme du concours : posez-vous les questions sur ce que vous savez déjà, ce qui mérite d'être approfondie et ce que vous ne connaissez pas. En fonction de ce bilan comparez le temps qu'il vous reste avant le concours et celui indispensable à votre préparation.

 

3 - préparer sa méthode de travail : il ne suffit pas de se lancer à corps perdu dans les bouquins, les journaux et autres support d'information, si vous ne savez pas comment vous allez les traiter. Choisissez la méthode de travail qui vous convient le mieux. Internet regorge de conseils et d'astuces pour bien travailler en prévision des examens. Choisissez la ou les méthodes qui vous conviennent le mieux.

 

4 - préparer votre programme : vous avez lu les matières, vous pensez avoir bien compris l'attente du jury pour ces épreuves. Par exemple, le concours d'attaché territorial présente une épreuve sur la culture générale. Une liste non exhaustive est proposée. Elle est une bonne base pour la préparation. L'actualité comblera les domaines manquant.

 

5 - gérer son temps : maintenant, vous avez tout ce qu'il faut pour réussir. En travaillant seul, la difficulté majeur est l'absence d'obligation de résultat échelonné. C'est à vous d'être autonome et organisé. La procratination vous guette. Aussi, dès le départ, faites un planning en fonction du temps réel que vous passer dans chaque matière, et imposez vous des heures de travail où rien ne devra vous interrompre.

 

Vous avez des difficultés ? et si on en parlait ensemble.

Publié dans méthodologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Judith pozzo 17/12/2012 18:21

Bonjour,

Juste une information pour vous préparer. J'ai vu qu'une nouvelle prépa venait de se créer : sup administration (http://www.supadministration.com). Il se trouve que dans l'équipe pédagogique il y a
un formateur que j'ai déjà eu par ailleurs (Thomas Ribémont). C'est de très grande qualité. Surtout leur équipe pédagogique semble de très bon niveau (enseignants à l'ENA, à Sciences Po, etc.) et
ils proposent des stages quasiment 30 % moins chers que dans d'autres structures. Intéressant à savoir donc.

Bon courage pour la suite et les éventuels oraux !!!