Comprendre l'épreuve de dissertation

Publié le par Analas

2010 est le lancement du nouveau programme du concours d'attaché territorial. Plus court et plus professionnel, les attentes sont avant tout professionnelles. Le sujet de culture générale fait appel à une réflexion sur une problématique propre aux collectivités territoriales.

 

Petit rappel sur l'intitulé de l'épreuve :

"Une composition portant sur un sujet d'ordre général relatif à la place et au rôle des collectivités territoriales dans les problématiques locales (démocratie, société, économie, emploi, éducation/formation, santé culture, urbanisme et aménagement, relations extérieures ...).

Cette épreuve doit permettre au jury d'apprécier, outre les qualités rédactionnelles des candidats, leur ouverture au monde, leur aptitude au questionnement, à l'analyse et à l'argumentation ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel."

 

A la lecture de la description de l'épreuve, deux éléments se distinguent par leurs objectifs : la nature et la fonction de l'épreuve, respectivement en jaune et en orange.

 

1 - La nature de l'épreuve

Une épreuve de composition c'est-à-dire un exercice de dissertation, organisée autour d'une discussion sur une question d'ordre général judicieusement structurée autour d'un raisonnement et d'une argumentation. Cela implique la maîtrise des techniques de dissertation. De nombreux conseils sur ce sujet sont distillés sur la toile. Le Blog d'Alain Laurent-Faucon est une référence en la matière. Le jury attend donc

  •  un document comprenant une structure : une introduction, des parties et une conclusion en essayant de bien équilibrer chacune des parties.
  • une argumentation à partir d'idées pertinentes et constructives du raisonnement

 

Parallèlement, il est attendu une maîtrise de la langue écrite sur un texte long (épreuve de 4h). Ce qui implique :

  • la maîtrise du vocabulaire utilisé : attention, le sujet ne doit pas être abordée de manière technique mais bien sous son aspect général et ouvert (voir 2ème partie).
  • une grande attention en s'exprimant dans un langage clair et précis qui ne comporte d'autres originalités que celles qu'impose la spécialité du sujet.

2 - la fonction de l'épreuve

L'épreuve à pour objectif d'évaluer les capacités du candidat dans l'exercice de ces futurs fonctions. Elle porte donc sur un ensemble de connaissances qui dépassent le domaine technique. L'attente repose sur l'intérêt que le candidat porte aux problématiques  locales et non sur une expertise propre à sa spécialité.

 

L'identification des questions posées devra s'appuyer sur le point de vue de l'actualité, les enjeux sociaux, politiques, économiques ou culturels, etc. L'épreuve est un outil d'évaluation de la culture général du candidat mais dans des domaines précis cité dans son énoncé

 

La connaissance du fonctionnement des collectivités territorials, les compétences, les enjeux, les difficultés sont donc indissociables des connaissances plus larges de la culture générale.

 

 

En conclusion de cette analyse de l'énoncé, il est attendu du candidat qu'il s'interroge sur les enjeux soulevés par le sujet du point de vue des collectivités locales. L'ouverture d'esprit du candidat, sa capacité à se projeter dès le concours dans son futur emploi ainsi que sa capacité à communiquer seront des compétences observées lors de cette épreuve. Attention donc aux fautes de styles et d'orthographe.

Publié dans méthodologie

Commenter cet article